La « Patouille » et la pâte à modeler

patouille

La patouille, c’est quoi ?

C’est toucher des matières qui sont de texture malléable, que l’on peut malaxer, diviser, modeler…. Ce terme de patouille vient du fait que l’enfant , lorsqu’il découvre une nouvelle matière, utilise ses mains pour faire différentes expériences avec des matières comme la pâte à modeler, la pâte à sel, ou des mélanges comme la farine et l’eau, la maïzena et l’eau. Toute matière qui donne des sensations tactiles différentes.

La main est ce qui permet, après la bouche, de découvrir le monde. L’enfant explore par ses différents sens avant tout : les odeurs, les sensations tactiles, les bruits, le goût, la vue, permettent à l’enfant d’appréhender ce qui l’entoure et de comprendre son environnement. La patouille permet à l’enfant de solliciter quasi tous ses sens. Car une matière, peut se voir, se sentir, se goûter, se toucher… Par des textures et des couleurs variées, l’enfant va avoir une palette sensorielle intéressante. D’autant que les températures de la matière peuvent varier. Par exemple, la pâte à modeler passe du froid (car elle est conservée au réfrigérateur) au chaud entre les mains des enfants. Ils sont attentifs à ces variations de température, et souvent, lorsqu’ils parlent, les réactions sont immédiates : « ahhh c’est froid ! ».

En plus de cela, « patouiller », permet à l’enfant de malaxer, mettre ses mains, faire des petits morceaux, faire rouler, etc. Ce qu’il n’a pas forcément le droit de faire avec la nourriture par exemple ! Tout comme les transvasements, la patouille est considérée comme une activité compensatoire. Là, il a le droit de faire ses expériences variées !

Avec un mélange par exemple de Maïzena et d’eau… l’enfant découvre une matière visqueuse, des ingrédients qui se séparent, qui se mélangent… ça sèche, puis redevient liquide. A la fois ludique et simple, ce mélange est intéressant, car l’enfant touche une matière un peu « spéciale ». Si l’on y réfléchi, on peut dire qu’il fait de la physique/chimie car il découvre des mélanges qui se transforment ! Quelles drôles d’expériences pour lui ! Avec de la farine cela fonctionne aussi bien.

La pâte à modeler, quant à elle, est très connue en petite enfance. Elle est très appréciée par les petits comme les grands. Petits, ils la touchent, font des trous, l’écrasent… plus grands, ils commencent à la faire rouler, faire des boules, faires des « gâteaux » selon leur imagination, ils découpent des petits morceaux, à la main ou au couteau en plastique. Etc. Bref, les expériences sont très nombreuses.
 

Quels intérêts à ces activités ?

Avant tout, la sensibilité tactile, puis la manipulation, qui permet de développer la motricité fine et la dextérité de la main.

Puis, lorsque l’enfant grandit, le symbolique et l’imaginaire prennent place ! L’enfant confectionne des plats, des saucisses, des gâteaux d’anniversaire avec des bougies,… il découpe des « parts de gâteaux » avec son couteau… ! Les interactions se créent avec les adultes ou entre enfants.

Activité intéressante donc car elle sollicite les différents sens de l’enfant et tout son univers imaginaire. Les expériences sont très variées et l’enfant pourrait y passer sa journée !!!

A la micro crèche, nous utilisons une pâte à modeler « maison », non toxique, avec des ingrédients simples. Si l’enfant la goûte et en mange un peu, cela reste sans danger (ce qu’il ne se prive, en général, pas de faire !).
 

Voici notre petite recette « magique » :

 
Matériel
Une casserole
Une plaque de cuisson
Une cuillère en bois
Une tasse (ou bol doseur)
Une assiette
 
Ingrédients
2 cuillères à café d’huile (10ml)
1 tasse de farine (175g)
½ tasse de sel fin (250g)
2 cuillères à café de crème de tartre (10ml)
Colorant alimentaire
1 tasse d’eau
 
Préparation
Chauffer l’huile dans une casserole (feu doux)
Ajouter la farine, le sel, l’eau, la crème de tartre et le colorant
Bien remuer le tout et cuire 3 minutes
Brasser jusqu’à ce que la pâte épaississe
Laisser refroidir dans l’assiette
Conserver dans une boite hermétique au réfrigérateur (conservation recommandée : un mois)
 
 
retour