Parents-Professionnelles : une relation de complémentarité

Parents-Professionnelles : une relation de complémentarité

L’évolution du regard porté sur l’enfant et les crèches…

 

Il y a quelques décennies, les crèches étaient des modes de « garde ». Elles permettaient aux parents de faire garder leurs enfants pendant leur temps de travail. Et l’enfant, lui, n’était pas autant pris en considération qu’aujourd’hui. En effet, la perception et le regard que l’on porte sur l’enfant a bien changé. De nombreux chercheurs s’intéressent désormais à lui et à ses compétences. Avec l’avènement des neurosciences, nous connaissons beaucoup mieux l’enfant, ce qui se passe au niveau de son cerveau, et nous ne le considérons plus comme un être à modeler / conditionner, mais comme un petit humain en devenir, à accompagner dans son développement (physique, émotionnel, intellectuel, social).

C’est donc en partie pour cela que les missions des crèches se sont aussi développées. Il ne s’agit pas (que) de « garder » votre enfant, cela va bien au-delà. Il s’agit d’accueillir et d’accompagner l’enfant et sa famille au quotidien. Notre rôle en tant que professionnelles n’est pas un rôle de « surveillance » et d’animation. C’est un rôle d’accueil, d’accompagnement et d’éducation, ainsi que d’écoute et de soutien à la parentalité. Nos professions et nos missions ont évolué avec les nouvelles connaissances sur l’enfant, notre engagement également !

Ce sont certes, des mots, mais qui ont toute leur importance car ils témoignent de l’évolution des modes d’accueil, de notre investissement et le vôtre, dans les crèches « Frangin ».

 

L’accueil au cœur de nos valeurs

 

Pour nous, accueillir ce n’est pas simplement être accueillant, c’est aussi accompagner, être partenaire. Accueillir c’est écouter, être disponible, proposer des espaces où accueillir l’enfant et ses parents. Il est certain que vous êtes les premiers éducateurs de votre enfant mais nous sommes aussi responsables de son éducation lorsque vous l’accompagner dans l’une de nos structures.

Nos équipes réfléchissent à des accueils et des accompagnements personnalisés, à des démarches pédagogiques bénéfiques, utiles pour l’enfant et sa famille en fonction des situations présentes au sein de nos micro-crèches. L’objectif pour les crèches FRANGIN est de proposer un environnement quotidien réfléchi ainsi qu’une attitude adaptée qui participeront à l’épanouissement global de votre enfant. C’est pour cela qu’il est essentiel pour nous de maintenir, d’entretenir un lien étroit avec vous, et ce, par le biais des « transmissions », qui caractérisent nos rencontres et échanges au quotidien.

Le rituel des transmissions est en effet, un incontournable de la vie à la micro-crèche. Il permet de donner le ton de la journée que va passer votre enfant en notre compagnie. Pour l’équipe, ce que vous nous transmettez en début de journée a pour objectif de mieux connaitre votre enfant afin d’assurer une réelle continuité entre la maison et la crèche. Collaboration et partage sont les maitres mots de l’accueil tel que nous le concevons.

 

Que transmettre ? Du coté des familles et des professionnelles

 

En effet, il est important pour nous d’avoir des informations sur son vécu quotidien à la maison : Comment va-t-il ? Comment a été sa nuit ? Quelle est son humeur aujourd’hui ? A-t-il bon appétit ? Toutes ces questions nous permettront de mieux répondre à ses besoins, autant sur le plan physiologique que psychologique pour la journée qu’il va passer à la crèche.

De même, il nous apparait essentiel d’être en véritable coopération avec vous lorsqu’un changement important survient dans la vie familiale et notamment celle de votre enfant : une naissance à venir (un petit frère ou une petite sœur), un déménagement, un parent en déplacement pour raisons professionnelles, une peur ou une angoisse qui se manifeste, l’arrivée d’un ou de plusieurs membres de la famille pendant quelques jours, un décès (famille proche ou animal) …  Tous ces changements (même les plus petits) peuvent apparaitre comme de grands bouleversements pour votre enfant. Afin que nous puissions vous soutenir au mieux dans ces différentes situations, il nous semble nécessaire de les connaitre pour nous permettre de mieux comprendre ce que vit votre enfant et l’accompagner dans ce qu’il ressent (mettre des mots sur ses émotions, lui expliquer et discuter avec lui, lui proposer de lui lire des livres adaptés à sa situation, etc…)

Ce temps d’accueil est avant tout, pour nous comme pour vous, un moment d’échanges et de soutien sur ce que peut vivre et ressentir votre enfant au quotidien, mais également sur les incidences, à la fois positives et négatives que peuvent représenter les changements pour votre enfant.

C’est également pour cela que nous attachons beaucoup d’importance à vous retransmettre le soir le déroulement de la journée de votre enfant. Outre le retour sur ses besoins physiologiques (repas, sieste, selles…), nous nous efforçons d’avoir un regard, une observation, une anecdote sur chacun de vos enfants à la fin de la journée afin de donner vie à ce qui a pu se passer pour eux alors que vous n’étiez pas présents.

Nous tentons de vous raconter ses expériences et ses jeux, ce qu’il aime ou n’aime pas : « il a beaucoup aimé ce livre en particulier », « il était en forme, il a joué dehors, a crié, couru, il s’est bien dépensé », « il a chanté la chanson petit papa noël avec telle ou telle professionnelle », « il a goûté la pâte à sel et a fait une drôle de tête cela nous a fait beaucoup rire ».

Mais également sur comment il a vécu sa journée, les émotions qu’il a pu ressentir… : « nous ne l’avons pas trouvé en forme, il a gardé très souvent sa tétine et son doudou avec lui, a beaucoup demandé l’attention de l’adulte », « il a beaucoup crié aujourd’hui, il nous a semblé en colère ».

Puis comment il évolue à la crèche, en relation sans cesse avec d’autres enfants et adultes.

Cela permet de créer un véritable échange entre le parent et les professionnelles, et nous permet de mieux connaitre votre enfant à travers ce que vous nous en dites, ce qui implique un accompagnement au plus proche de ses besoins dans une cohérence.

Lorsqu’un professionnel montre au parent que son travail contribue aux éveils, à la socialisation de son enfant, celui-ci peut s’informer et faire sien des outils, des manières de faire et inversement (un parent peut expliquer comment il propose des activités, des rituels à son enfant pour que le professionnel puisse s’en saisir) ; C’est aussi ça, les transmissions.

Pour conclure, ce temps de « transmissions » quotidien est ce qui permet de créer un véritable lien d’échanges, de discussions entre parent, enfant et professionnelle. Ce temps, parfois trop court par manque de temps, reste un précieux moment. A savoir que si un parent souhaite prendre davantage de temps pour parler de son enfant, des problématiques ou seulement pour faire le point sur son évolution, cela est possible en prenant un rdv pour consacrer un temps plus long à la discussion. Notre écoute et accompagnement ne s’arrêtent pas à ce petit temps quotidien !

retour aux articles